Communiqués de presse

Producteurs et travailleurs agricoles des pays en développement : des victimes invisibles de la crise - un enjeu de sécurité alimentaire

15.04.2020

La crise mondiale née de la pandémie Covid-19 met en exergue la complexité – et la fragilité – des chaînes d’approvisionnement, y compris sur les produits de première nécessité. Les effets des mesures prises pour ralentir la propagation du virus peuvent s’avérer catastrophiques pour une partie de celles et ceux qui les produisent et pour la sécurité alimentaire globale. Comme le rappelle Max Havelaar France, les paysans et les travailleurs vulnérables des pays en développement subissaient avant même la crise des conditions commerciales injustes, qui fragilisent l’agriculture familiale mondiale depuis des décennies. Ces producteurs, maillons essentiels des chaînes agricoles et alimentaires, sont à ce stade des grands oubliés des plans de soutien et de relance, et demeurent invisibles dans les débats relatifs à la sortie de crise.

Lire le communiqué

Banane équitable : un succès au défi de la crise

10.04.2020

La crise sanitaire et économique que nous traversons aura des répercussions sur les plusfragiles, dont font partie les petits producteurs et travailleurs agricoles des pays endéveloppement. Alors que l’achat de produits responsables est crucial pour protéger lesproducteurs, la banane équitable atteint un seuil décisif. Avec une croissance de +25% en2019, les ventes atteignent plus de 81 000 tonnes, soit 12 % du marché de la banane en France.Dans une période où les revenus des petits producteurs peuvent être menacés, la pérennité decet engagement sera essentielle.

Lire le communiqué

Journée des droits des femmes : le commerce équitable, levier du leadership des femmes

06.03.2020

Les femmes produisent jusqu’à 80% de l’alimentation mondiale (FAO). Non seulement elles sont davantage que les hommes exposées à la pauvreté, mais dans de nombreuses régions, elles sont privées de leurs droits à la terre, au crédit bancaire, à la protection sociale, à la formation, et à la décision dans leurs coopératives et communautés.Au-delà de la lutte pour un meilleur revenu, le mouvement de commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar, grâce à l’action de ses réseaux de producteurs en Amérique Latine, en Asie et en Afrique et aux critères de son label, est un levier pour les droits des femmes et l’égalité femmes-hommes. Un programme d’Ecoles de Leadership a notamment été créé pour inciter les femmes à prendre de plus en plus de responsabilités au sein des coopératives. A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’ONG Max Havelaar France fait le point sur ce modèle inédit initié par le mouvement Fairtrade/Max Havelaar et qui a séduit l’aide publique au développement française. Focus sur le programme Ecole de leadership en Côte d’Ivoire - 171ème pays à l’indice d’inégalité des genres – qui entre en 2020 dans sa phase de déploiement.

Lire le communiqué

Anne Hidalgo, Eric Piolle et des dizaines de candidats aux Municipales signent le Pacte pour la Transition

01.03.2020

A deux semaines du premier tour des Municipales, des candidats de plusieurs dizaines de communes de France s’engagent auprès de 60 ONG à intégrer dans leur programme des mesures en faveur d'une transition écologique, sociale et démocratique.

Lire le communiqué

Saint-Valentin : dites-le avec des produits équitables !

14.02.2020

C’est déjà la Saint-Valentin ! Qu’offrir à ma moitié ? Pour une Saint-Valentin extra-ordinaire, rien ne vaut un cadeau issu du commerce équitable qui fait plaisir à celui qui le reçoit mais aussi à celui qui le produit. En effet, les producteur.trice.s agricoles bénéficient d’un prix minimum en cas de chute des cours du marché, reçoivent une prime de développement pour initier des projets collectifs, travaillent dans de meilleures conditions tout en préservant l’environnement. Alors un peu, passionnément, à la folie, pas du tout … l’important c’est de choisir le commerce équitable pour faire plaisir ou se faire plaisir !

Lire le communiqué