Font Size

Cpanel
Accueil > Chez les producteurs > La voix des femmes enfin portée au niveau national

La voix des femmes enfin portée au niveau national

À l’occasion de la Journée internationale des Femmes, l’association Max Havelaar France lance une campagne de sensibilisation à travers des témoignages illustrant le parcours de productrices et d’ouvrières qui ont pu faire valoir leurs droits et renforcer leur autonomie grâce au commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar. Voici le témoignage de Maria Edy Rivera de Paz au Salvador.

slider-portraits3

L’Association des petits producteurs de café APECAFE est une organisation fondée en 1997, qui regroupe neuf coopératives avec près de 950 membres, autour de la ville de Santa Tecla, au Salvador. C’est à la suite de la réforme agraire des années 1980 que ces organisations ont vu le jour. APECAFE est née pour faciliter la commercialisation du café des petits producteurs, dans le but d’améliorer les conditions économiques et sociales de ses membres.

Une femme engagée

Engagée dans le commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar depuis sa création, APECAFE a réussi à renforcer la capacité des petits producteurs à s’unir pour être économiquement plus forts. Ainsi, les coopératives membres de l’APECAFE font figure d’exception dans une région où beaucoup d’autres n’ont pas pu résister à la pression exercée sur le marché des terres, au manque de politique agricole et aux difficultés économiques. Cette unité est d’ailleurs la fierté des petits producteurs d’APECAFÉ.

María Edy Rivera de Paz est membre du Conseil d’administration d’APECAFE. Elle porte la parole des femmes et se bat pour que leurs opinions soient prises en compte dans la gouvernance de l’organisation. Récemment, elle a été élue en tant que membre du Réseau salvadorien des petits producteurs (CESPPO), devenant ainsi la première femme à intégrer cette instance nationale.

« Pendant trop longtemps, nous les femmes avons été comme invisibles. Nous devons prendre conscience que nous avons une voix et que nous ne devons plus être traitées comme des objets. En tant que femmes, nous avons tellement à offrir à la société ! »
María Edy Paz Rivera, membre du Conseil d’administration d’APECAFE

 Voir tous les portraits :

portrait1 portrait2 portrait3 portrait4 portrait5

Le commerce équitable : Un levier pour les droits des femmes