Climat, migrations, inégalités : écoutons les voix des mineur·e·s !

Nous célébrons cette année le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits des enfants1. Pourtant les États signataires de cette convention continuent d’empêcher son application, en perpétuant les atteintes à l’environnement et aux droits sociaux au profit des plus favorisé·e·s. En novembre, dans le cadre du Festival des Solidarités, nous défendrons un autre monde possible, qui respecte la dignité et les droits de chaque être humain quel que soit son âge.

Un·e enfant sur quatre dans le monde vit sous le seuil de pauvreté. Les inégalités entre riches et pauvres n’ont jamais été aussi fortes et continuent de s’accroître, y compris en France. De fait, le respect des droits des personnes, à commencer par le droit des enfants à des conditions de vie dignes, passe trop souvent après les intérêts des grandes entreprises aux yeux de nos gouvernant·e·s. En France comme ailleurs, les personnes exclues de leurs droits élémentaires (logement, alimentation saine, éducation, protection…) appartiennent principalement à des groupes minorés discriminés pour leur couleur de peau, leur origine ethnique, leur religion, leur genre, leur orientation sexuelle, etc. Des élèves de première du lycée Feyder à Epinay sur Seine en témoignent : « L’école de la République ne réserve pas les mêmes conditions à la jeunesse de Seine-Saint-Denis, aux fils et filles d’immigrés, aux pauvres qu’aux élèves des centres-villes », ont-ils dénoncé dans une tribune publiée en juin dernier2.

Les attaques du capitalisme mondialisé sur les politiques sociales et sur l’environnement pèsent en premier lieu sur les plus précaires. Ces effets dévastateurs, auxquels s’ajoutent les guerres, la corruption et l’intolérance, ont jeté sur les routes des millions de femmes, d’hommes et d’enfants, qui viennent se heurter aux murs de nos pays forteresses. Si la protection des mineur·e·s face aux violations de leurs droits est profondément défaillante, ils et elles font de plus en plus entendre leurs voix pour exiger des changements. La forte médiatisation de Greta Thunberg et des jeunes en grève pour le climat ne doit pas occulter les milliers de jeunes en lutte, parfois depuis des années, partout sur la planète.

Comble de l’hypocrisie, les gouvernements qui prétendent défendre les droits des enfants leur réservent souvent la même répression qu’aux adultes. La privation de liberté de mineur·e·s en lutte pour leurs droits est hélas monnaie courante, comme on peut le voir notamment en Israël, en Russie ou en France3. La Convention internationale des droits des enfants reconnaît pourtant le droit des enfants à « exprimer librement leur opinion », à voir ces opinions « dûment prises en considération », et interdit toute privation de liberté arbitraire.

À l’heure de son 30e anniversaire, nous demandons que soit enfin appliquée la Convention internationale des droits des enfants, ainsi que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme – notamment la garantie de la liberté d’expression et de contestation partout et pour toutes et tous. Nous demandons également la signature du traité international contraignant les multinationales à respecter les droits humains et l’environnement4, le respect des engagements de l’accord de Paris et le renforcement des contributions financières des pays riches pour la transition écologique.

Nous appelons enfin toutes celles et ceux qui le peuvent à soutenir les alternatives citoyennes contribuant à construire un monde solidaire et durable. Partout en France comme dans d’autres pays, nous organiserons en novembre des milliers de temps de débat et de partage dans le cadre du Festival des Solidarités. L’occasion pour chacune et chacun, quel que soit son âge, de découvrir les innombrables initiatives citoyennes près de chez soi, et de choisir ses espaces d’engagement.

Ce samedi 9 novembre, nous organisons à Paris une rencontre-débat où de nombreux jeunes engagé·e·s échangeront avec des organisations et des personnalités du monde militant, pour faire entendre largement leurs voix et leurs exigences.

En France comme partout dans le monde, mobilisons-nous pour que les droits de toutes et tous soient enfin respectés !

1 La Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), adoptée le 20 novembre 1989, a été ratifiée par l’ensemble des états membres de l’ONU, sauf les Etats-Unis.

2 Cette tribune rédigée par des élèves de première du lycée Feyder à Epinay sur Seine a été publiée le 21 juin 2019 dans le journal Le Monde.

3 https://plateforme-palestine.org/Infographie-les-mineurs-palestiniens-enfermes-au-mepris-du-droit; https://www.europe1.fr/international/olga-misik-17-ans-nouvelle-figure-de-la-contestation-en-russie-3913874; https://www.facebook.com/arago22mai/

4https://stop-impunite.fr

 

Premier·e·s signataires :

Amandine Albizzati, PDG d’Enercoop

Arié Alimi, membre du bureau de la Ligue des droits de l’Homme

Gwenaëlle Bouillé, présidente d’Aide et action

Nadège Beausson-Diagne, collectif #MêmePasPeur

Fatima Benomar, membre de #NousToutes

Adélaïde Bon, autrice de La petite fille sur la banquise

Mattéo Comar, du Mouvement National Lycéen

Maxime Combes, porte-parole national d’Attac

Carole Coupez, présidente d’Educasol et déléguée générale adjointe de Solidarité Laïque

Anina Ciuciu, porte-parole du Collectif Ecole pour tous

Laurence De Cock, historienne

Luc DeRonne, président d’ActionAid France-Peuples solidaires

François Deroo, directeur des Petits Débrouillards

Françoise Dumont, présidente d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme

Margot Duvivier, présidente du REFEDD

Bernadette Forhan, présidente de l’ACAT

Ruvie Gambia, président d’Etudiants et Développement

Anne-Marie Harster, présidente de Solidarité Laïque

Yves Le Bars, président du CFSI

François Leclerq, président de LVN Personnalistes et Citoyens

François Leroux, président de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

Judith Lescure, Youth for Climate Paris

Lyes Louffok, ancien enfant placé, auteur de “Dans l’enfer des foyers”, membre du Conseil national de la protection de l’enfance

Julien Mast, délégué national du mouvement E-graine

Marc Mercier, président du Réseau Euromed France

Danielle Moreau, co-présidente du réseau Ritimo

Elodie Nace, porte-parole d'Alternatiba et Action Non-Violente COP21

Marie Pochon, secrétaire générale de Notre affaire à Tous

Emmanuel Poilâne, président du CRID

Tancrède Ramonet, réalisateur de documentaires et chanteur d’ACHAB

Christophe Roturier, président de Max Havelaar France

Malik Salemkour, président de la Ligue des droits de l’Homme

Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire traumatique et victimologie

Élise Thiébaut, écrivaine

Hubert Trapet, Président d'Emmaüs France

Aurélie Trouvé, porte-parole national d’Attac

Anne-Marie Vauttier, administratrice de la Fédération Artisans du Monde

Pour signer : https://framaforms.org/signature-tribune-festisol-2019-1572255823

 

Liste complète des 144 signataires :

Amandine Albizzati, PDG d’Enercoop
Arié Alimi, membre du Bureau national de la Ligue des droits de l’Homme
Sophie Assante, Compagnie les Gens de Passage
Stéphen Aubert, association traits-portraits
Sébastien Bailleul, Délégué général du CRID
Charles-Emmanuel Ballanger, directeur d’Aide et action
Armelle Barré, F3E, Saveurs en Partage
Nadège Beausson-Diagne, collectif #MêmePasPeur
Guillaume Benoit, Festival des Solidarités - Pays d'Issoire
Fatima Benomar, membre de #NousToutes
Patrice Bernard, président de RéCiDev
René Berthou, militant
Roland Biache, secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme
Gilles Bogo, président d’Hydraulique sans frontières
Adélaïde Bon, autrice de La petite fille sur la banquise
Gwenaëlle Bouillé, présidente d’Aide et action
Denis Boulay, Festisol Dunois
Ghania Boucekkine, présidente de la Maison Internationale de Rennes
Sabrina Boukazzoula, Tarentaise branchée
Céline Bray, Maison des Associations d’Amiens
Clarisse Buisson, association E’changeons le Monde
Alain Canonne, délégué général de Solidarité Laïque
Karly Capdevielle, Montbrison en Transition
Joëlle Carrillon, présidente du RADSI Nouvelle Aquitaine
Monique Champiot, co-présidente d’Artisans du Monde Saint-Étienne
Emmanuel Charles, co-président du réseau Ritimo
Anina Ciuciu, porte-parole du Collectif Ecole pour tous
Morgan Clicq, militant
Yola Colsaet, association Les Amis d'Agnam
Mattéo Comar, Mouvement national lycéen
Maxime Combes, porte-parole national d’Attac
Philippe Conté, président des Amis de Tuili
Carole Coupez, présidente d’Educasol et déléguée générale adjointe de Solidarité Laïque
Floriane Crolas, ADESAF
Michel Dabin, président d’ ADSF Andard Brain
Colette Dalex, Le Moulin à paroles
Laurence De Cock, historienne
Christine Delacôte, secrétaire du Réseau Bretagne Solidaire
Pauline De la Cruz, présidente du F3E
Valentin Dehouck, Mouvement national lycéen
Laurent Delcayrou, directeur du F3E
Luc DeRonne, président d’ActionAid France-Peuples solidaires
François Deroo, directeur des Petits Débrouillards
Pascaline Deschamps, présidente du Cerasih
Claire De Sousa Reis, Déléguée Genérale d'Etudiants et Développement
Raquel Diaz Gonzalez, Porte-parole Alternatiba / ANV-COP21
Nicole Diet, Restos du Coeur
Philippe Diguimbaye, président du CATSI
Ibrahima Diouf, président de Terrafrik Alternatives Occitanie
Alain Diulein président du Réseau Bretagne solidaire
Solange Dumas, association F.MATH
Françoise Dumont, présidente d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme
Margot Duvivier, présidente du REFEDD
Judith Lescure, Youth for Climate Paris
Gaëlle Leveillé, trésorière du Réseau Bretagne solidaire
Nathalie Levray, présidente d’ATTAC 92
Lyes Louffok, ancien enfant placé, auteur de Dans l’enfer des foyers, membre du Conseil national de la protection de l’enfance
Christian Massault, conseiller CESER Auvergne Rhône Alpes
Julien Mast, délégué national du mouvement E-graine
Jean-Louis Aimé Mbataka, coordonnateur de Wissûmatê
Marc Mercier, président du Réseau Euromed France
Danielle Moreau, co-présidente du réseau Ritimo
Lucien Mouiller, maire honoraire de Boën sur Lignon
Candide Mujawashema, présidente d’Africa Jyambere
Anuradha Mukherjee, Artisans du Monde
Elodie Nace, porte-parole d'Alternatiba et Action Non-Violente COP21
Guillaume Nataf, président d’Ingénieurs sans frontières
Diariata N’Diaye, fondatrice de Résonantes et créatrice d’App-Elles
Marie-Hélène Nedelec, vice-présidente de Nantes Métropole
Vincent Oudot, directeur de la MJC de Fécamp
Patrick Pitard, citoyen engagé
Marie Pochon, secrétaire générale de Notre affaire à Tous
Emmanuel Poilâne, président du CRID
Yves Quintal, ETM 46
Philippe Parmentier, enseignant
Monique Paumard, association ADSF
Bernard Perrin, trésorier de RéCiDev
Emmanuel Poilâne, président du CRID
Véronique Piantino, secrétaire des Amis d'Agnam
Ludovic Pierre, Jeunesse Autochtone de Guyane
Raphaël Pradeau, porte-parole national d’Attac
Kamara Raaghed, président de l'Association de Soutien et de Développement d'Education Solidaire
Alexis Racineux, ADSF
Tancrède Ramonet, réalisateur de documentaires et chanteur d’ACHAB
Claire de Rasilly, F3E
Bertrand Renault, Montbrison en transition
Joëlle Richard, présidente des Amis d'Agnam
Pascal Richer, citoyen engagé
Laurence Rigollet, directrice du Pole vie militante de l’ACAT
Christiane Rihet, Terre des Hommes 35
Alain Roch, président de Juvisy/Tillabéri
Valentin Rolland, étudiant engagé
Christophe Roturier, président de Max Havelaar France
Samba Rouré, ADSCAL
Malik Salemkour, président de la Ligue de droits de l’Homme
Muriel Salmona, présidente de l’association Mémoire traumatique et victimologie
hristine Sedraine-Moiroux, secrétaire d’Amnesty international Montbrison Feurs
Nathalie Seff, déléguée générale de l’ACAT
Naïde Sefraoui, Aide et Action
Christian Sembel, militant
Xavier Serry, SPORT International Solidaire
Chantal Signard, Aide et Action
Jean-Paul Sornay, président de Peuples Solidaires Jura-ActionAid
Zoé de Soyres, jeune militante
Anna Stevanato, directrice de Dulala (D'une langue à l'autre)
Fanny Tain, Artisans du Monde Saint-Etienne
Anne-Françoise Taisne, déléguée générale du CFSI
Marie-Paule Taraud, Festisol Blois
Élise Thiébaut, écrivaine
Colette Thollot, LACIM
Agnès Tranduc, Association Wombere
Hubert Trapet, Président d'Emmaüs France
Aurélie Trouvé, porte-parole national d’Attac
Pierre Vaillant, Association Karya
Anne-Marie Vauttier, administratrice de la Fédération Artisans du Monde
Claude Wejman, Vice-président d’ASCI
Théophile Yonga, président de Terrafrik Alternatives France
Marie Youakim, co-présidente du réseau Ritimo
Christian Youdom, Terrafrik Cameroun
Catherine Zavlav, comédienne, scénariste et réalisatrice