Une exigence continue d’amélioration des conditions de travail des producteurs et travailleurs de la filière thé

14.09.2021

Cette révision du cahier des charges du thé équitable Fairtrade/Max Havelaar vise à renforcer les droits et les conditions de travail des hommes et des femmes qui produisent le thé.

Lire l'article

Fast fashion : quel impact pour les travailleurs et la planète ?

30.06.2021

Les soldes d’été arrivent ce mercredi 30 juin avec leur lot de vêtements à petits prix. Ces promotions témoignent du nouveau modèle économique de la fast fashion qui à défaut de produire des vêtements de qualité, produit en quantité, rapidement et à moindre coût. On estime d’ailleurs aujourd’hui que la moitié des habits sont vendus soldés et que certains ont même été produits spécialement pour cette occasion. Retour sur les enjeux de l’industrie de la mode et du textile.

Lire l'article

Comment le mouvement Fairtrade/Max Havelaar réduit-il les violations de droits humains ?

16.06.2021

Le mouvement Fairtrade/Max Havelaar est né dans les années 1980 de la rencontre de producteurs et productrices de café au Mexique et d’une ONG néerlandaise, pour que les agriculteurs et agricultrices acquièrent un pouvoir de négociation sur le marché international.

Lire l'article

Lutte contre le travail des enfants : les réponses du mouvement Fairtrade/Max Havelaar

11.06.2021

"Lorsqu'il s'agit d'éradiquer le travail des enfants, ce que nous devons souligner, c'est que nous sommes tous dans le même bateau. […] Des organisations comme Fairtrade/Max Havelaar, des militants locaux et internationaux, des journalistes, des chercheurs, des producteurs, des consommateurs - nous avons tous nos rôles à jouer et ils sont complémentaires." Anita Sheth, Fairtrade International

Lire l'article

Max Havelaar France lance un label pour les agriculteurs français

05.05.2021

Face à la détresse des agriculteurs et agricultrices françaises, Max Havelaar France s’engage. Le but : lutter contre la précarité, l’instabilité des prix, la dépendance aux aides, l’impact du changement climatique, la concurrence mondiale. Le métier d’agriculteur ne garantit plus aujourd’hui un revenu suffisant pour en vivre. Les coûts de production ne sont pas couverts et les agriculteurs sont à la peine pour trouver des repreneurs.

Lire l'article