gouvernement, plaidoyer, sensibilisation

Retour sur l’événement de clôture du sommet du Y7

Du 9 au 13 juin 2019, s’est tenu le Youth 7, le G7 des Jeunes. Pendant une semaine, les jeunes délégués ont négocié afin d’aboutir à des propositions communes pour lutter contre les inégalités dans le monde, adressées aux chefs d’Etats en vue du G7.Pour l’occasion, l’ONG Max Havelaar France et l’Institut Open Diplomacy ont organisé, sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel Macron Président de la République, l’événement de clôture du sommet du Y7, le 13 juin dernier.

« Il nous faut (…) remettre une forme de principe de dignité au cœur de notre modèle productif, pour que l'objectif de lutte contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité reprenne leur place dans notre organisation collective, sur le plan international et dans notre organisation productive. Le combat pour la justice sociale (…) est jumeau du combat pour la justice environnementale parce que c'est la même chose. Cette mondialisation nouvelle, ce multilatéralisme à réinventer, c'est un multilatéralisme d'humanité mais de responsabilité, de responsabilité dans l'entreprise, sur nos territoires, dans chacun de nos pays mais aussi entre nous. »

Président Emmanuel Macron - Extrait du discours du 11/06/2019 - OIT

Un événement sous le Haut Patronage du Président Emmanuel Macron

Cette année, le thème voulu par la Présidence Française du G7 : «  la lutte contre toutes les inégalités ».

40 jeunes délégués des 7 pays les plus développés ont formulé, après plusieurs mois de réflexions et de recherches, plus d’une centaine de recommandations au sujet de 4 inégalités prioritaires : économiques, environnementales, de genre et technologiques.

A la fin de la semaine, une trentaine de propositions ont été sélectionnées et intégrées dans la déclaration finale du Youth 7 qui sera remise aux leaders du G7 en août prochain, à Biarritz.

Cette thématique résonne pleinement avec la vocation du mouvement du commerce équitable. C’est pourquoi, Max Havelaar France a co-organisé avec Open Diplomacy, l’événement de clôture du Sommet Youth 7, le 13 juin à Paris.

A la fin de la semaine, une trentaine de propositions ont été sélectionnées et intégrées dans la déclaration finale du Youth 7 qui sera remise aux leaders du G7 en août prochain, à Biarritz.

 

 

Cette thématique résonne pleinement avec la vocation du mouvement du commerce équitable. C’est pourquoi, Max Havelaar France a co-organisé avec Open Diplomacy, l’événement de clôture du Sommet Youth 7, le 13 juin à Paris.

Un panel de personnalités engagées

Plus de 400 participants venus de tous horizons : étudiants, entreprises engagées, ONGs, agences internationales etc., ont assisté à une conférence lors de laquelle les représentants des jeunes et les ONGs ont évoqué leurs attentes pour un avenir juste, suivi de la présentation des engagements d’organisations internationales et d’entreprises.

« Merci d’avoir transmis un message aussi porteur d’espoir et d’avoir placé la justice sociale et l’« empowerment » des jeunes au cœur de vos recommandations » a déclaré Brune Poirson, Secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique et Solidaire en clôture, encourageant la jeune génération à aller encore plus loin : « Toutes les idées écologiques que nous avions étaient considérées comme irréalisables. Puis la jeunesse s’est engagée : l’ambition folle s’est transformée en réalisme ».

Agir pour un avenir juste

Chaque année, de nombreuses organisations non-gouvernementales mettent en place des actions afin de sensibiliser et mobiliser les citoyens et citoyennes pour un monde meilleur. Jeya Wilson, Vice-Présidente de Fairtrade International, mouvement mondial du commerce équitable a insisté sur le rôle moteur de la jeune génération : « Vous n'êtes pas les leaders de demain, vous êtes les leaders d'aujourd'hui. ».

Elle a également affirmé que le mouvement international Fairtrade/Max Havelaar contribue et a un impact sur plusieurs des objectifs de développement durable adoptés par les Nations Unies. « Chaque fois que vous consommez un produit issu du commerce équitable, vous agissez pour un monde plus juste. » a-t-elle ajouté.

Cécile Duflot, Directrice générale d’Oxfam France et un des partenaires de l’événement a affirmé que « les inégalités et le changement climatique ne sont pas une fatalité. Les mots ne suffisent plus, aujourd’hui nous devons agir, le monde que nous vous laissons c’est le vôtre  ».

Les engagements des institutions internationales et de la société civile

Des représentants d’institutions internationales et des entreprises ont présenté leurs engagements pour un avenir plus juste.

 « Il faut penser au-delà du PIB, notre modèle économique ne fournit pas de réponse aux populations. Le G7 vise des politiques pour une vie meilleure. » a proclamé Gabriela Ramos, Directrice de Cabinet et Sherpa de l'OCDE au G20.

Isabelle Durant, Secrétaire générale adjointe de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement est convaincue que « le commerce fait partie de la solution et qu’il faut réconcilier commerce et climat. ».

Du côté des décideurs d’entreprise, Régis Schultz, Président de Monoprix soutient que « les petites choses peuvent faire une grande différence. » « Nous ne voulons vendre que des produits dont nous sommes fiers, et les payer plus équitablement. Dès 1998 nous avons intégrés des produits équitables dans nos rayons et cette année nous ne vendons plus que des bananes bio équitables ».

Cet événement démontre qu’un large éventail d’acteurs, au-delà des pouvoirs publics (entreprises, collectivités, citoyen.ne.s etc.) veut s’engager et agir pour un monde plus juste. L’ONG Max Havelaar France remercie tous les participants, les jeunes délégués du Youth 7, les partenaires (l’Institut Open Diplomacy, Oxfam France, UN Global Compact France, Comité 21, l’Association 4 D) ainsi que tous les intervenants d’avoir contribué au succès de cette soirée de clôture du Sommet Y7.

 

Nous vous donnons rendez-vous fin août pour le sommet  du G7, lors duquel les jeunes feront la remise de la déclaration du Y7 aux chefs d’Etat présents.

 

 

Crédit photo : Adrien Thibault / Open Diplomacy

Cet article a été créé et maintenu avec le soutien financier de l’Union européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité de Max Havelaar France et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.