Font Size

Cpanel

Le Standard Fairtrade Climat

Grâce à des méthodes agricoles respectueuses de l’environnement, les producteurs du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar contribuent peu au réchauffement de la planète. Ils comptent cependant parmi les plus affectés par le changement climatique et demandent plus de soutien pour y faire face. Grâce au Standard Fairtrade Climat, ils pourront générer des revenus supplémentaires et renforcer leur résilience au changement climatique tout en contribuant à atténuer ses effets.

sliderfcc

Préserver le climat tout en soutenant les petits producteurs et les communautés rurales

Les petits producteurs, premières victimes du changement climatique

Fairtrade/Max Havelaar fournit des outils pour permettre aux petits agriculteurs et aux travailleurs des grandes plantations de faire face aux changements climatiques et de réduire leurs impacts. Les standards Fairtrade exigent une réduction de la consommation d'énergie et des autres sources d’émissions de gaz à effet de serre, tels que les engrais. Ils favorisent les sols et la gestion de la qualité de l’eau ainsi que la protection de la biodiversité. Ainsi, les producteurs du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar contribuent peu au dérèglement du climat.

Ils sont cependant les premières victimes des effets du changement climatique tels que l’augmentation des températures et des intempéries, les sécheresses et les inondations. Une des conséquences de ces changements est l’émergence de nouveaux nuisibles et la propagation des maladies. Plusieurs études prédisent que la productivité du café, du cacao, du thé ou du coton sera sévèrement affectée par l’impact du changement climatique. Les rendements agricoles devraient diminuer de 2% par décennie alors que la demande va dans le même temps augmenter de 14%. De nombreux agriculteurs doivent adapter leurs pratiques agricoles pour préserver leurs moyens de subsistance, et ont besoin d’un soutien technique et financier pour faire face à ces nouveaux défis.


Le Standard Fairtrade Climat certifie des projets d’adaptation au changement climatique

En réponse à ce besoin, Fairtrade International s’est associé à la Fondation Gold Standard pour développer le Standard Fairtrade Climat. Ce dernier permet de certifier des projets d’adaptation au changement climatique pour des organisations de producteurs et des communautés vulnérables dans les pays en développement. Grâce à ces projets, elles peuvent réduire les émissions de gaz à effet de serre et se renforcer contre les effets du changement climatique. Les projets certifiés par le Standard Fairtrade Climat sont par exemple :

•    des projets d'énergies renouvelables : énergie solaire, éolienne, hydraulique, biogaz… – pour le chauffage ou l’approvisionnement en électricité.
•    des projets d'efficacité énergétique : fours améliorés, filtration de l'eau ou des systèmes de purification, lampes à économie d'énergie...
•    des projets forestiers : plantation d'arbres ou réintroduction des arbres dans une zone précédemment boisées.


Les Crédits Carbone Fairtrade, un impact environnemental et social

Le Standard Fairtrade Climat offre également la possibilité aux organisations de producteurs et aux communautés rurales de devenir éligibles au marché des crédits-carbone volontaires.

Les crédits-carbone correspondent à des tonnes de CO2 non-émises dans l'atmosphère. Des organismes ayant réduit leur émission de gaz à effet de serre peuvent ainsi vendre des crédits-carbone et générer des bénéfices financiers en récompense de leurs efforts environnementaux. De l’autre côté, les entreprises qui émettent trop de gaz à effet de serre peuvent acheter des crédits-carbone en « compensation » des  émissions qu'elles produisent.

Grâce au nouveau système mis en place par Fairtrade International, ces entreprises peuvent désormais acheter des Crédits Carbone Fairtrade, qui correspondent aux tonnes de CO2 « économisées » dans le cadre des projets certifiés par le Standard Fairtrade Climat. Seules des entreprises en mesure de démontrer leurs efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre peuvent avoir accès à des Crédits Carbone Fairtrade pour les émissions qu’elles ne peuvent plus réduire.

A la différence de crédits-carbone « classiques » qui se limitent à un seul impact environnemental, les Crédits Carbone Fairtrade ont pour objectif un impact social au bénéfice des petits producteurs et des communautés rurales des pays en développement, en plus de contribuer à lutter contre le changement climatique.

« Chaque crédit-carbone Fairtrade signifie une tonne de CO2 en moins libérée dans l'atmosphère. Si le changement climatique se poursuit sans frein, nous ne serons plus en mesure de produire du thé au Kenya. Il est fondamental que les entreprises s'engagent à acheter des crédits-carbone Fairtrade afin que les agriculteurs puissent devenir plus résilients. »
Victor Biwot, directeur des opérations de la coopérative de petits producteurs de thé Sireet (Kenya)


Des bénéfices multiples pour les communautés

Les communautés ou organisations participantes bénéficient directement des impacts de leurs projets – par exemple, consacrer moins de temps à la collecte du bois grâce à des fours améliorés ou réduire l’impact des inondations via la plantation d’arbres dans certaines zones à risque.

Elles bénéficient aussi de revenus supplémentaires via la vente des crédits-carbone générés par ces projets. La certification Standard Fairtrade Climat implique un prix minimum pour les crédits générés, ce qui garantit aux producteurs et aux communautés bénéficiaires que les coûts moyens des projets seront couverts.

Par ailleurs, comme pour les autres produits issus du commerce équitable, une prime de développement est versée afin de permettre aux communautés d’investir dans des projets d'adaptation au changement climatique, tels que la réduction de l’érosion des sols ou l’introduction de cultures résistantes à la sécheresse. Cela est essentiel pour leur permettre de faire face à l’impact du changement climatique.

Enfin, le Standard Fairtrade Climat permet aux agriculteurs d’améliorer leurs connaissances et leur expertise en matière de lutte contre les effets du changement climatique, et aux communautés concernées de s’approprier ces nouvelles techniques.


Un engagement à la fois social et environnemental pour les entreprises

 

Les entreprises participantes pourront marquer leur engagement en faveur du commerce équitable dans le cadre de leur communication institutionnelle.

Il est également possible pour une organisation de la société civile ou un individu d’acheter des crédits-carbone Fairtrade afin de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique tout en soutenant les communautés rurales des pays en développement.

groupe-de-producteur-fcc

Au Pérou, deux organisations regroupant 230 producteurs de café ont bénéficié d’un projet d’adaptation au changement climatique. Ce projet comprenait :
•    une formation sur le filtrage des déchets afin de mieux préserver les ressources naturelles en eau,
•    la plantation de 47 000 arbres d’ombrages dans les parcelles pour protéger les caféiers,
•    la création de pépinières de plants de café pour compenser la destruction des caféiers par la maladie de la rouille, qui se propage davantage en raison du réchauffement planétaire.