Font Size

Cpanel
Accueil > Chez les producteurs > Transmettre sa passion aux jeunes générations

Transmettre sa passion aux jeunes générations

L’association Max Havelaar France vous invite à découvrir le parcours de productrices qui inspirent et créent le changement au sein de leur communauté à travers leur coopérative du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar.

slider portrait6

 

Donner aux jeunes les moyens de croire en eux-mêmes

Quand elle était jeune, Alida a quitté la ferme de rooibos de ses parents, en Afrique du Sud, pour aller à l'école du Cap, à 400 kilomètres de là. A son retour, la coopérative Heiveld venait de s’installer, permettant aux agriculteurs noirs de s'unir dans une coopérative pour la première fois.

En 2002, elle postula avec succès pour occuper le poste de comptable au sein de la coopérative. Elle y a travaillé depuis lors, jusqu’à être promue aux fonctions de directrice générale en 2010.

Heiveld a démarré avec tout juste 14 membres, des connaissances techniques très limitées et bien peu d’expérience en termes de marketing. Aujourd’hui, la coopérative regroupe 64 membres et exporte du rooibos biologique dans le monde entier.

Alida manifeste une véritable passion pour son travail et sa communauté, et s’avère déterminée à les transmettre aux jeunes. Elle est heureuse d’être revenue dans sa région et souhaite que les jeunes fassent de même.

« Au sein d’Heiveld, nous essayons de faire des choses pour que les gens restent ici, pour rendre cela intéressant pour eux et pour leur donner la confiance dont ils ont besoin pour croire en eux-mêmes », dit Alida.

Son message aux jeunes générations : « Pars te former, mais reviens faire quelque chose pour ta communauté ».

 

Source de fierté et d’inspiration

Alida organise régulièrement des échanges à l’école locale et invite les enseignants à emmener leurs élèves en excursion à la coopérative.

Cet engagement auprès des jeunes est porté par la coopérative puisque Heiveld utilise une partie de la prime de développement Fairtrade pour permettre aux jeunes d’aller à l'université du Cap, avec l'espoir qu'ils feront bénéficier la communauté de leur nouveau savoir en retour.

Alida rencontre certains défis, mais elle est fière de ce qu'elle et d'autres membres de la coopérative ont réalisé, les encourageant à partager cette fierté.

« J'ai beaucoup appris et je continue d’apprendre », explique-t-elle. «  Mais il est de notre devoir d'éduquer les gens et de leur dire, ‘vous avez votre mot à dire : c'est votre coopérative ! Soyez fiers de ce qui est à vous’ ».

Au sein du mouvement Fairtrade/Max Havelaar, nombre de femmes sont des catalyseurs du changement dans leurs communautés. Par leur leadership, chacune à sa manière est une source d’inspiration pour les autres.

Découvrez d'autres portraits :

portrait7 portrait 8

Rencontrez 5 autres femmes qui font la différence: