Font Size

Cpanel
Accueil > Chez les producteurs > CAPUCAS: une histoire d'effort et de solidarité

CAPUCAS: une histoire d'effort et de solidarité

La coopérative de producteurs de café Capucas Limitada (COCAFCAL) a été créée par 55 partenaires en 1999 au Honduras. Aujourd'hui, elle compte plus de 800 membres actifs, dont 20% sont des femmes. La coopérative exporte son café vers les États-Unis, l’Europe et l’Asie. Récompensée par les Fairtrade Awards, Capucas est une organisation de producteurs moderne et emblématique de l’impact du commerce équitable comme acteur du changement et du développement local.

160722 capucas une histoire d effort et de solidarite


Des infrastructures et des méthodes de production de qualité

Grâce à l’utilisation de la prime de développement Fairtrade, aux efforts et à la solidarité de chacun de ses membres, Capucas favorise le développement de l'économie locale dans la région sud du département de Copan, au Honduras. Luswin Alexander, directeur financier en charge de la certification, est fier de présenter les projets mis en œuvre par la coopérative.

Parmi les infrastructures, la coopérative dispose de séchoirs solaires à plusieurs niveaux, comprenant 800 écrans pour sécher jusqu'à 80 000 kg de café. En plus du service rendu aux producteurs et de l’amélioration de la qualité que suppose un bon séchage, ces séchoirs sont une source constante d'emploi : ils recrutent au moins 12 personnes tout au long de l’année. Ils sont utilisés pour le café pendant la saison des récoltes (décembre à avril) et pour la citronnelle le reste du temps. 

Par ailleurs, cette coopérative de producteurs est pionnière dans la recherche pour le développement des engrais organiques liquides et solides. Chaque année, ces produits sont utilisés dans la culture du café. Dans sa pépinière, Capucas fait pousser des plants de café Arabica de diverses variétés et de très grande qualité. Le café est cultivé sous ombrage : cette technique permet aux agriculteurs de disposer d’une source de nourriture et de revenus, ainsi qu'une source de bois pour l’usage personnel ou pour la vente.


L’indépendance de l’organisation repose sur la polyculture

La diversification de la production est un sujet important pour les producteurs de Capucas. En effet, la coopérative tire profit d’un écosystème fertile afin de développer à la fois des cultures de rente et des cultures vivrières pour assurer la sécurité alimentaire.

La coopérative produit également de la citronnelle et du miel issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable. L’organisation compte sa propre usine de transformation du miel ainsi qu’un entrepôt pour le stocker dans de bonnes conditions et assurer une qualité optimale.

Des serres ont vu le jour pour produire des tomates et des concombres sans produits chimiques avec une méthode hydroponique (culture hors-sol à l'aide de solutions minérales). A cela s’ajoute la production de fruits, de bois ou encore de plantes ornementales.


L'éducation et la formation comme vecteurs du changement

En mars 2016, la coopérative Capucas a été récompensée par les Fairtrade Awards en raison de son niveau élevé d'engagement envers les producteurs et leurs communautés. Parmi leurs réalisations : une bibliothèque virtuelle et un conteneur climatisé pour proposer un atelier informatique à l’aide de 13 ordinateurs connectés à Internet, mis à disposition des étudiants et des membres de la communauté. En outre, l’organisation a créé l’académie du café "Capucas", une initiative visant à former les agriculteurs et leurs enfants à des techniques d’amélioration et de contrôle de la qualité.

Fruit d’un partenariat avec l'Université Nationale Autonome du Honduras (UNAH), la première "Université Virtuelle Capucas" a vu le jour. Elle offre des possibilités aux jeunes d'accéder à un plus haut niveau d’éducation. L’UNAH fournit un soutien technique et méthodologique, ainsi que les enseignants pour développer les cours universitaires à travers une plate-forme virtuelle.

Capucas est un exemple emblématique de l'impact du commerce équitable en Amérique latine. Ces coopératives font une réelle différence, non seulement pour les producteurs et les travailleurs, mais aussi pour leurs familles et leurs communautés. Ce sont des acteurs du changement

 

A lire également :

 

Les travailleurs de la banane aident à reconstruire une société juste et pacifiée en Colombie
Coopevictoria : la coopérative qui lutte contre le changement climatique
Au Liban, bâtir des ponts grâce au commerce équitable

 

Photo Capucas Coffee