Font Size

Cpanel
Accueil > Actus du mouvement Fairtrade > Fairtrade/Max Havelaar renforce son soutien aux producteurs et aux travailleurs

Fairtrade/Max Havelaar renforce son soutien aux producteurs et aux travailleurs

Fairtrade International vient de son rapport annuel 2015-2016 intitulé « Driving Sales, Deepening Impact ». Il met en avant de nouvelles initiatives visant à renforcer l’impact du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar pour les producteurs et les travailleurs agricoles, au-delà de l’amélioration économique liée à la vente de leurs récoltes, et à leur permettre d’obtenir une part plus équitable au sein des chaînes d’approvisionnement mondiales.
160912 fairtrade renforce son soutien aux producteurs et aux travailleurs

Augmenter les ventes pour améliorer les revenus et la prime de développement

Avec un chiffre d’affaires total de 7,3 milliards d’euros en 2015, les ventes de produits labellisés Fairtrade/Max Havelaar au niveau mondial ont progressé de 16% par rapport à l’année 2014. L’année 2015 a notamment connu une forte croissance des ventes de cacao (27%), de café (18%), et de bananes (12%). Cependant, certains agriculteurs ont été sévèrement touchés durant l’année : ainsi, les producteurs de sucre de canne ont été largement affectés par les récents changements de la politique de l'Union européenne en matière de sucre.

Un montant de 138 millions d’euros de prime de développement a été versé aux 1,6 millions d'agriculteurs et de travailleurs du mouvement Fairtrade/Max Havelaar à travers 75 pays. Cette prime de développement est payée par les acheteurs en plus du prix d’achat des récoltes. Elle est investie par les organisations de producteurs et de travailleurs dans des projets de développement économique ou de services communautaires, selon les priorités définies par eux-mêmes et de façon démocratique.

« Les producteurs et les travailleurs ont besoin d’augmenter de manière significative leurs ventes aux conditions du commerce équitable Fairtrade s’ils veulent sortir durablement de la pauvreté. La croissance des ventes aux conditions du commerce équitable Fairtrade est le principal moteur de l'amélioration de la situation économique, permettant d’assurer un revenu ou un salaire dignes aux producteurs aux travailleurs agricoles. »
Marike de Peña, présidente de Fairtrade International

 

Des actions innovantes pour davantage d’impact

Cependant, les ventes ne sont pas, à elles seules, un élément suffisant pour lutter contre les inégalités et ouvrir des opportunités. Les défis à relever ne sont pas qu’économiques : la plupart des problèmes rencontrés par les producteurs et les travailleurs dans les pays en développement sont profondément ancrés suite à des décennies - voire des siècles - de marginalisation et d'exploitation.

C’est pourquoi Fairtrade International entend répondre aux besoins des producteurs et des travailleurs en développant également des initiatives spécifiques en matière de lutte contre le changement climatique , d'égalité entre les genres, de protection des enfants et de responsabilisation de l’industrie textile.

Ainsi, la jeunesse est au cœur du programme Fairtrade’s Youth Inclusive Community Based Monitoring and Remediation (YICBMR) pour lutter contre le travail des enfants, actuellement déployé dans onze pays. La récente actualisation de la stratégie pour l’égalité hommes-femmes vise à renforcer la capacité des femmes comme des hommes dans les organisations de producteurs ou de travailleurs afin de bâtir des communautés où tous sont valorisés sur un pied d’égalité – à d’exemple, au Salvador, une école sur la formation au leadership et à l’empowerment des femmes a ouvert ses portes pour les producteurs de café.

« Fairtrade est née d'un mouvement populaire en faveur d’un commerce plus juste. Nous n’avons pas oublié nos racines, et nous continuons à plaider contre les politiques qui laissent les producteurs et les travailleurs les plus vulnérables sans protection. Notre travail novateur sur le textile et sur le changement climatique, par exemple, reflète l’accent que nous portons au plaidoyer et au partenariat avec d'autres organisations ».
Marike de Peña, présidente de Fairtrade International

Voir le rapport annuel complet de Fairtrade International en anglais