Font Size

Cpanel
Accueil > Actus du mouvement Fairtrade > Protéger les droits des enfants

Protéger les droits des enfants

L’Organisation Internationale du Travail (OIT) estime à 168 millions le nombre d’enfants travailleurs dans le monde, dont environ 98 millions dans le secteur agricole. Ces dernières années, Fairtrade International a alloué des ressources considérables au développement d’un programme protection de l’enfance. 

 160602 article travail enfants

Combattre les causes du travail des enfants

Le travail des enfants est décrit par les lois internationales comme un travail potentiellement dangereux pour le bien-être de l’enfant (sur le plan physique et psychologique) et/ou qui interfère avec son éducation, ses loisirs et son développement. Il peut être le résultat de nombreux facteurs : pauvreté, exploitation, manque d’accès à une éducation de qualité et à la protection sociale, discrimination, conflits, catastrophes naturelles... En 2013, l’agence d’analyse des risques Maplecroft a dénombré 76 pays comme « extrêmement propices au travail des enfants ».
Le mouvement Fairtrade / Max Havelaar a mis en place une politique de protection de l’enfance afin de combattre les différentes causes du travail des enfants et de prévenir tout abus et toute exploitation à leur égard. Les Standards Fairtrade interdisent le travail des enfants, comme le prévoit l’Organisation internationale du travail (OIT), et nous travaillons avec les communautés de producteurs, en partenariat avec des ONG spécialisées, afin d’assurer que les droits des enfants sont respectés et qu’ils vivent au sein d’un environnement sûr et protecteur.

Former et impliquer les communautés

Au sein de la coopérative de producteurs de canne à sucre, Belize Sugarcane Farmers Association (BSCFA), Fairtrade et l'UNICEF ont organisé des ateliers et des sessions de formation pour les directeurs et le personnel de la coopérative. Cette formation a porté sur les droits de l'enfant, les exigences légales et les impacts négatifs que le travail des enfants peut avoir sur les plus jeunes et leurs communautés.
Fairtrade International a aussi appuyé la coopérative à mettre en place des procédures d’auto-évaluation participatives afin de détecter et de proposer des axes d’améliorations. Enfants et adultes ont participé à ce projet, afin de leur faire prendre conscience de la façon dont le commerce équitable peut avoir un impact positif pour la prochaine génération de producteurs.

Dans les deux communautés choisies pour piloter le projet de lutte contre le travail des enfants des actions concrètes ont été mis en place. Une bourse d’études a été distribuée, des revenus alternatifs pour les jeunes adultes ont été trouvés, des ONG ont été directement impliquées et il y eu une amélioration de l’environnement scolaire afin de mieux encadrer les enfants.

«Nous avons voulu promouvoir les droits des enfants et des jeunes, afin de les protéger contre les influences nocives, les mauvais traitements et l'exploitation. Tout ceci est fondamental pour la construction de leur avenir ».
Leonardo Cano, Président du Belize Sugarcane Farmers Association (BSCFA)

Pour en savoir plus sur le programme Fairtrade pour protéger les droits des enfants