Font Size

Cpanel
Accueil > Actus du mouvement Fairtrade > Plus de 100 millions d’euros versés aux producteurs Fairtrade !

Plus de 100 millions d’euros versés aux producteurs Fairtrade !

La prime de développement versée aux organisations de producteurs et de travailleurs engagées dans le commerce équitable Fairtrade, a dépassé les 100 millions d’euros par an pour la première fois. Cette prime est investie par les producteurs et travailleurs dans une diversité de projets communautaires, par exemple dans les domaines de  l’éducation et de la santé, ou dans le développement de leur activité productive.

160308 slider monitoring

 
Toujours plus d’impact pour les producteurs du système Fairtrade

Dans sa 7ème édition, le rapport de « Suivi et Evaluation des bénéfices du commerce équitable Fairtrade » révèle que plus de 1,65 million de producteurs et travailleurs ont commercialisé leur production aux conditions du commerce équitable Fairtrade, pour un montant global de 900 millions d’euros en une année. Ce rapport, qui fait état des résultats du suivi annuel et des activités d’évaluation, montre par ailleurs que pour cette même année, la prime de développement Fairtrade a atteint 106,2 millions d’euros.

A côté de l’augmentation continue des ventes des principales matières premières certifiées Fairtrade, il est important de souligner l’impact du commerce équitable sur l’amélioration des conditions de vie des petits producteurs et travailleurs et de leurs communautés.

Pour chaque produit, une prime de développement est versée aux organisations de producteurs. Son utilisation est votée et mise en œuvre directement par l'organisation des producteurs, en fonction de leurs besoins prioritaires. C'est ce qui rend unique le système Fairtrade/Max Havelaar. La prime de développement permet d’améliorer directement ou indirectement les conditions de vie grâce à la mise en place de projets communs.

« Le rapport, non seulement, nous donne une image globale et détaillée du mouvement Fairtrade aujourd’hui, mais montre clairement que notre travail - et celui de tous ceux qui luttent pour plus de justice dans le commerce - doit s’accroître de façon massive pour que l’impact soit encore plus significatif à l’avenir »,
Marike de Peña, présidente de Fairtrade International.

Le rapport montre une augmentation de 9% du nombre de producteurs et travailleurs au sein du mouvement Fairtrade – dont près des 2/3 en Afrique et au Moyen-Orient. Une large part des membres du système sont des organisations de petits producteurs (80%), avec une moyenne d’1,4 hectare par agriculteur, destinée à la culture de production certifiée commerce équitable.

 

Au plus près des producteurs et travailleurs Fairtrade

« Ce rapport met en avant nos succès, mais aussi les défis à relever », déclare Anisbe Mendoza, responsable du service de suivi et évaluation de Fairtrade International. « Le commerce équitable Fairtrade est un mouvement en constant progrès et nous devons comprendre ces défis pour pouvoir réajuster notre approche et nos plans d’actions. »

« Mesurer notre impact est crucial si nous voulons décupler les actions qui fonctionnent et changer celles qui ne fonctionnent pas », assure Marike de Peña.  « Plus on creuse dans les données de ce rapport, plus on en apprend sur les histoires humaines qui se trouvent derrière les statistiques», conclut la présidente de Fairtrade International.

Le rapport de « Suivi et Evaluation des bénéfices du commerce équitable Fairtrade » fournit une mine d’informations sur le mouvement Fairtrade. Il présente également les résultats des récentes études d’impact réalisées sur le terrain, basées sur les expériences de nombreux producteurs et travailleurs à travers le monde.

 

Consultez le rapport de suivi et d'évaluation des bénéfices du commerce équitable Fairtrade

 

Pour télécharger le rapport complet, cliquer ici.